La Maladie du Texto

“ Slt twa sa va? koi de 9? “

On a déjà toutes vécu ce moment, le smartphone agrippé dans les mains, avec les doigts qui commencent à prendre la forme de patates germées, devant le fameux « Nouveau message : vide ».

J’écris ? J’écris pas ? J’écris quoi ? J’envoie ? J’envoie pas ? 

Mon dieu que vous êtes chiante. Si quelqu’un vous voyait à ce moment, sachez qu’il vous trouverait stupide. Et sachez que votre copine à qui vous avez demandé « Je lui écris ou paaaaas à ton avis? » vous trouve stupide aussi. Elle ne dit rien car elle ne veut pas envenimer la conversation, étant donné que vous lui pétez les couilles depuis déjà 20 minutes et qu’elle a probablement envie de se coucher/se doucher/se pendre.

À ce moment là, vous ne vous en rendez pas compte car vous vivez un enfer. C’est un bulgibulga dans votre cerveau, vous êtes incapable de réfléchir correctement, et vous vous noyez dans un stress qui ne sert à rien. Car ce n’est qu’un putain de texto. Si la personne à qui vous êtes entrain de penser depuis des heures les yeux rivés sur votre smartphone vous voyait comme ça, il se dirait probablement que vous êtes complètement timbrée.

Que peut-il bien vous arriver après avoir envoyer ce texto ? Avez-vous déjà vu un « comment vas-tu » répondu d’un « tagueule connasse ». Non. Ça n’existe pas. Au pire des cas, ce texto restera sans réponse. C’est la pire chose qui peut vous arriver. Mais en même temps, si cela fait des heures que vous hésitez, et que vous décidez de l’envoyer un dimanche à 2h du matin… il est en effet peu probable d’avoir une réponse dans la seconde.

Alors arrêtez un peu de stresser, et envoyez ce putain de texto si vous en avez envie.

Just do it.